Robert BERNIER, historien et expert en art.

Revue Parcours, L’informateur des arts.

Robert Bernier

Reportage de 16 pages sur l’oeuvre de Charles Carson.

La peinture de Charles Carson se divise en deux approches à la fois distinctes et complémentaires. L’une d’elles a même été baptisée par certains critiques et historiens de l’art de « carsonisme ». Cette approche n’est pas facile à décrire, mais de manière générale on peut parler d’une succession infinie de touches légèrement obliques qui sur la surface dynamisent au maximum la perception de la matière et du sujet, le tout s’animant sur la toile dans des transparences subtiles tout à fait sensationnelles, donnant une impression de profondeur à la couleur.

Jacques de ROUSSAN, (1929 – 1995) historien et expert en oeuvre d’art.

Le subliminisme
de Charles Carson

Jacques de Roussan,
Édition de Roussan

«…A mi-chemin entre le figuratif et l’abstrait, Charles Carson entraîne le spectateur dans une aventure expressionniste où le mouvement, la forme, la couleur, le dessin même forment un tout absolument indissoluble.»

«Charles CARSON présente une grande richesse visuelle dans leur perception. Le spectateur doit apprendre à lire – consciemment ou pas – les scènes ou les sujets proposés. CARSON interprète et transpose avec beaucoup de force et subtilité. Attitude qui, dans le domaine des arts visuels précède et suit les grandes carrières. »

Guy ROBERT, (1933 – 2000) historien et expert en oeuvre d’art.

Guy Robert (1933-2000)

“Le fondateur du Musée d’art contemporain de Montréal, décrit admirablement le Carsonisme”,

Charles Carson une découverte… le Carsonisme, publication Iconia,
« Carson donne au tableau une profondeur particulière, bien plus fascinante que la plus habile maîtrise des systèmes les plus savants de perspective » « L’impression de fraîcheur et d’énergie qui se dégage des tableaux de Carson vient en partie de l’éclat et de la pureté des couleurs, harmonisées dans leur juxtaposition rythmée et aérées par des interstices de blanc. » «… la découverte d’une telle oeuvre comme celle de Carson ne peut qu’éveiller frémissements et parfums d’un printemps tant attendu ! »

Louis Bruens, historien et expert en marché d’art.

Louis BRUENS, écrivain, historien et expert scientifique en analyse d’œuvre d’art.

Charles Carson un nouvelles isme… Louis Bruens,historien en art et cofondateur de l’Académie Internationale des Beaux Arts du Québec. « La peinture au sujet de laquelle je m’exprime ici, que l’on peut aisément qualifier de contemporaine, ne relève ni de l’impressionnisme, ni de l’expressionnisme, ni du surréalisme ou d’autres définitions en « isme » ; elle s’inscrit dans un ordre de valeur totalement différent des tendances, des genres et styles que l’on trouve généralement sur le marché de l’art. À mon avis, il s’agit donc d’une peinture véritablement distincte de tout ce qui s’est fait, et de tout ce qui se fait, à notre époque et depuis longtemps. »